Your message has been sent, you will be contacted soon
Site de Claude Bartolone

Call Me Now!

Fermer

L’invité politique de France Bleu 107.1

Je vous invite à écouter ou réécouter ci-dessous mon interview ce matin sur France Bleu.

AFPbandeau

 

Réfugiés chrétiens: « après l’étoile jaune, on aurait le croissant vert? », s’indigne Bartolone

Paris, 9 sept 2015 (AFP) – Le président de l’Assemblée nationale Claude Bartolone s’est indigné mercredi que des communes se déclarent prêtes à recevoir des réfugiés, à condition qu’ils soient chrétiens: « après l’étoile jaune, on aurait le croissant vert? » s’est-il offusqué sur France bleu.

« Je pense que là il faut que les consciences se réveillent. (Jacques) Barrot (le sénateur centriste décédé, démocrate-chrétien aux positions humanistes affichées), réveille-toi, ils sont en train de devenir fous! » a lancé Claude Bartolone.

« Il y a des moments où il faut savoir prendre des colères saines (…) Je rappelle à ces élus qu’ils peuvent tenir ce genre de propos mais que s’ils (les) mettaient en pratique, ils relèveraient de la loi. La discrimination, elle est condamnée dans le cadre d’un Etat laïc. Ce genre de propos, s’il était mis en pratique, serait condamné », a-t-il poursuivi.

« Tout cela continue à viser nos compatriotes de culture musulmane », a-t-il accusé, en rappelant la polémique autour des cantines scolaires sans repas de substitution.

« J’en appelle à tous les Républicains, a enchaîné Claude Bartolone. Plus il y aura des petites trahisons de nos valeurs républicaines, et plus l’extrême droite pourra proliférer ».

Claude Bartolone a déploré que des représentants de la « droite républicaine » tentent « quelquefois de prendre des positions, notamment contre nos compatriotes musulmans, pour essayer de prendre les voix de l’extrême-droite, alors que l’extrême droite actuellement est en train de prendre leur cerveau. Et il faut qu’ils réagissent ».

La commune de Charvieu-Chavagneux (Isère) s’est dite prête mardi soir à accueillir des réfugiés mais « à la condition expresse » que ce soit des chrétiens. Deux autres maires de droite ont déjà déclaré qu’ils ne souhaitaient accueillir que des réfugiés chrétiens, alors que la France s’est déclarée prête à accueillir 24.000 réfugiés dans les deux années à venir.

Étiquettes: