Your message has been sent, you will be contacted soon
Site de Claude Bartolone

Call Me Now!

Fermer

A propos du rejet par le Sénat du projet de fusion entre les deux chaînes parlementaires, Public Sénat et LCP-AN.

Le Président de l’Assemblée nationale prend acte avec regret du rejet par le Sénat du projet de fusion entre les deux chaînes parlementaires, Public Sénat et LCP-AN.

Dans un souci de bonne gestion du budget de l’Etat, Claude Bartolone avait proposé, le 10 décembre dernier, au Bureau de l’Assemblée nationale et au Président du Sénat lui-même de réfléchir ensemble à un projet de fusion des chaînes parlementaires dans le but de dégager à terme 5 à 7 millions d’économies.

Cette proposition a reçu l’aval de l’ensemble des groupes politiques du Bureau de l’Assemblée nationale. Le Sénat a pour sa part préféré engager, de façon autonome, une mission, pour « analyser les possibilités de rapprochement et de mutualisation des moyens » entre les deux chaînes.

Les membres du Bureau du Sénat, qui se sont prononcés à l’unanimité ce matin contre ce projet de fusion, manquent ainsi une occasion de montrer aux Français que le Parlement s’inscrit pleinement dans la modernité, dans la sobriété et dans l’effort commun de redressement des comptes publics.

Le principe de deux chaînes parlementaires se partageant le même canal fait figure d’exception française et ne correspond en rien à une exigence de service public pour le téléspectateur.

Étiquettes: