Your message has been sent, you will be contacted soon
Site de Claude Bartolone

Call Me Now!

Fermer

UMP/FN, liaisons dangereuses

Hier timidement, aujourd’hui ouvertement, la droite courtise le FN. Mais hier avec Sarkozy, Guéant et Wauquiez, c’était encore un flirt. Aujourd’hui, à quelques jours du second tour des législatives, ce sont de véritables attouchements. Dans plusieurs départements, l’UMP noue des alliances avec le parti lepéniste pour l’emporter. Elle rompt ainsi, quoi qu’en disent Jean-François Copé et François Fillon, avec une discipline républicaine toujours respectée par tous les partis, selon laquelle il ne saurait y avoir d’alliance avec une formation rejetant les principes de notre Constitution.

Pour l’UMP, il ne s’agit pas là seulement d’une stratégie pour conserver quelques sièges à l’Assemblée. L’union de la droite et du FN témoigne d’une évolution engagée avec Nicolas Sarkozy, et arrivée aujourd’hui à maturité. Pendant cinq ans la droite a mené croisade contre les étrangers, les pauvres et les fonctionnaires. Il apparaît logique à cette droite d’unir ses forces à un FN qui tient depuis trente ans le discours démagogique de division et de haine qu’elle-même a mis cinq ans à assumer.

Coupable d’un bilan désastreux, cette droite qui parle mal et agit mal montre ainsi qu’elle pense mal. Dimanche prochain, il ne faudra lui laisser aucune chance d’en plus mal légiférer. Sans leader, cette droite s’en remet au leadership de Marine Le Pen. Sans idées, elle a emprunté celles du FN. Si demain cette droite frontisée entrait à l’Assemblée, les représentants du peuple deviendraient les artisans de sa division.

Étiquettes: