Your message has been sent, you will be contacted soon
Site de Claude Bartolone

Call Me Now!

Fermer

Fierté pour la Seine-Saint-Denis

En cette semaine d’entre-deux tours, ce sont des sentiments de fierté, de responsabilité et d’humilité qui dominent chez les socialistes de Seine-Saint-Denis.

Je suis fier de voir le travail des socialistes mené depuis tant d’années porter ses fruits. Nos députés sortants sont plébiscités ; les candidatures de longue date sont enfin reconnues ; les jeunes générations s’installent de façon spectaculaire. Avec Mathieu Hanotin, Razzy Hammadi, Pascal Popelin, Daniel Goldberg, Elisabeth Pochon, ce sont 5 victoires de plus que les socialistes pourraient bien remporter dimanche prochain. C’est un moment d’histoire de Seine-Saint-Denis.

Je suis fier des résultats de ce premier tour et notamment de l’émergence de nouveaux talents, mais rien n’est encore fait. Chacun de nous a un rendez-vous de responsabilité. Responsabilité des socialistes dans la mobilisation : d’ici à dimanche, on ne lâche rien ! Pas une voix ne doit manquer à nos candidats pour permettre à la Seine-Saint-Denis de peser de tout son poids à l’Assemblée nationale et dans les choix gouvernementaux. Responsabilité dans le comportement de chacun à gauche : la tradition de la gauche, c’est le désistement républicain en faveur du candidat de gauche arrivé en tête. Au nom de l’histoire, au nom des principes, je ne comprendrais pas qu’un battu se maintienne en vertu de je-ne-sais quel orgueil personnel.

Fierté, responsabilité, mais aussi humilité. Demain, quelle que soit la percée et l’ancrage des socialistes en Seine-Saint-Denis, quelle que soit l’ampleur de la victoire de la gauche aux législatives, personne n’a la naïveté de croire que notre chemin sera semé de pétales roses. Crise des dettes souveraines, instabilité de la zone euro, urgences sociales : l’ampleur du redressement est colossale. Crise de l’école, chômage des jeunes, désordre républicain : la Seine-Saint-Denis réclame des réponses rapides et tangibles. Tout cela nécessitera beaucoup d’énergie, de courage et d’humilité.

La France y est prête. La Seine-Saint-Denis prendra toute sa part.

Étiquettes: