Your message has been sent, you will be contacted soon
Site de Claude Bartolone

Call Me Now!

Fermer

Quand Nicolas Sarkozy signait des emprunts toxiques.

Invité de la matinale de France Inter ce matin, le président sortant n’a pu s’empêcher de verser dans son animosité habituelle contre les collectivités locales.

Il a notamment exonéré les banques de leur responsabilité dans la souscription d’emprunts toxiques qui placent aujourd’hui de nombreuses collectivités dans une situation financière intenable.

Plutôt que de chercher à reporter sur d’autres les errements des dérives de la finance, M. Sarkozy, toujours prompt d’habitude à se ranger derrière les victimes, ferait mieux de défendre l’intérêt général que représentent des collectivités capables d’investir pour les services publics.

Par ailleurs, M. Sarkozy, qui a décidément la mémoire sélective, a aussi oublié que son Département des Hauts-de-Seine a contracté 131,3 millions d’emprunts classés « toxiques », dont 44 millions restent à rembourser. Il en a pourtant signé certains lui-même.

Étiquettes: