Your message has been sent, you will be contacted soon
Site de Claude Bartolone

Call Me Now!

Fermer

Le logement au cœur des préoccupations des habitants de Seine-Saint-Denis

Avec Corinne Valls, j’ai rencontré, à l’occasion d’une réunion d’appartement à Romainville, une dizaine de nouveaux arrivants installés dans l’ensemble résidentiel « Villa Respiro », l’un des premiers immeubles collectifs à ossature bois d’Ile-de-France.

Qu’ils viennent de Paris, des autres départements franciliens ou encore du Nord, tous ont choisi la Seine-Saint-Denis et Romainville pour poursuivre leur parcours résidentiel.

S’ils sont soucieux du développement économique et de la santé financière de leur département d’adoption, ces séquano-dionysiens sont également attentifs aux propositions de François Hollande.

Cette rencontre, dans une résidence écologiquement exemplaire où se mêlent appartements en accession à la propriété et logements sociaux, a été l’occasion de revenir sur les engagements pour le logement du candidat socialiste à l’élection présidentielle.

Il manque 1 million d’habitations et 3,6 millions de personnes sont mal logées ou sans abri. Il est temps d’agir ! Il faut construire vite, construire bien et dans les endroits où c’est nécessaire. Ainsi, François Hollande propose de mettre à disposition des collectivités locales les terrains de l’Etat qui sont disponibles pour leur permettre de construire de nouveaux logements.

Notre proposition est connue : 2,5 millions de logements devront voir le jour lors du prochain quinquennat. Ces logements seront construits en imposant une règle des trois tiers bâtis afin de renforcer la mixité sociale. Pour y parvenir, nous doublerons le plafond du livret A ; nous passerons de 20 à 25% le taux de logements sociaux par commune et sanctionnerons lourdement les municipalités réfractaires. Enfin, dans les zones où les prix sont excessifs et l’offre est faible nous encadrerons par la loi les montants des loyers.

En Seine-Saint-Denis, territoire particulièrement touché par la crise du logement, ces propositions font sens. Pour le logement, le changement n’est pas qu’un objectif, c’est une exigence !

Étiquettes: