Your message has been sent, you will be contacted soon
Site de Claude Bartolone

Call Me Now!

Fermer

Inégalités scolaires: un pavé de plus dans la mare des inégalités territoriales que subit la Seine-Saint-Denis !

Dans son édition du 13 avril, Le Monde dévoile le contenu d’un rapport provisoire de la Cour des Comptes sur la répartition des moyens pour l’Ecole. Alors que je dénonce depuis plusieurs années les inégalités qui frappent la Seine-Saint-Denis, notamment dans les frontières même de l’Ile de France, voici une preuve supplémentaire, s’il en fallait une, qui vient confirmer que ce département est le laissé pour compte des politiques publiques.

Le sort qui est fait à la Seine St Denis avec l’application brute et aveugle de la politique de non remplacement d’un fonctionnaire sur deux est scandaleuse : suppression de 140 postes en RASED entre 2008 et 2012 ; 65 postes supprimés en collèges à la rentrée prochaine alors que près de 1000 collégiens supplémentaires sont attendus…

La situation scolaire de ce Département est préoccupante : des résultats aux examens inférieurs de 10 points à la moyenne nationale, 27% des jeunes qui sortent du système scolaire sans qualification, 33% de diplômés de l’Enseignement Supérieur contre 73% à Paris…

Les réponses du Ministre sont toujours les mêmes : votre département est privilégié !

Ce rapport de la cour des comptes vient confirmer le contraire : l’Etat a dépensé 47% de plus pour former un élève parisien que pour former un élève de l’Académie de Créteil, le taux d’encadrement est de 5.3 enseignants pour 100 élèves en Seine St Denis contre 5.62 en Côte d’or ; la scolarisation des enfants de moins de 3 ans y est de 0.9% contre 13.4% au niveau national.

Ce rapport jette un pavé dans la mare et tombe à pic alors que deux visions de l’Ecole s’affrontent dans cette campagne présidentielle. L’Ecole de l’Egalité, celle du pacte éducatif de François Hollande et l’Ecole au rabais, celle des inégalités du Président-sortant. Au delà de deux visions de l’Ecole, c’est aussi deux visions du territoire. Pour la Seine-St-Denis plus que partout ailleurs, vite l’Ecole de l’Egalité !

Étiquettes: