Your message has been sent, you will be contacted soon
Site de Claude Bartolone

Call Me Now!

Fermer

A Bondy, avec les amis de l'Afrique

Hier soir, Aïssata SECK et les animateurs de l’association Les Amis de l’Afrique m’avait invité avec Sylvine THOMASSIN et Daniel GOLDBERG au dîner qu’ils organisaient en l’honneur des tirailleurs sénégalais.

Ce moment convivial nous a permis de rappeler les sacrifices de ces « dogues noirs de l’Empire », comme les surnommait Léopold Sedar Senghor, de ces hommes qui n’ont pas reçu la reconnaissance qu’ils méritaient de la part de la France.

Un tirailleur a parlé avec beaucoup d’émotion de ce « petit grain de chagrin qui coince » quand il pense à la France, à ce pays pour lequel il a combattu il y a 50 ans, à ce pays qui, a-t-il dit, a oublié une partie de ses enfants.

Ce « grain de chagrin », je l’ai ressenti profondément lorsque N. SARKOZY a proféré à Dakar en 2007 ces paroles choquantes sur « l’homme africain qui ne serait pas entré dans l’histoire ».

Ce soir-là à Bondy, en regardant tous ces visages, toutes ces générations fêter ensemble la fraternité, je me suis dit qu’il fallait décidément en finir avec ces mots, avec ces idées nauséabondes et qu’il était décidément temps de changer de Président !

Lorsque, comme je l’espère, François HOLLANDE sera Président de la République Française, nous œuvrerons en faveur de l’égalité des droits, nous combattrons avec force et détermination les discriminations, nous ouvrirons une nouvelle page de notre histoire commune avec l’Afrique et nous remettrons de la République partout  !


Avec Sylvine THOMASSIN, Aïssata SECK, Amadou DIOL et des membres de l’association Les Amis de l’Afrique à Bondy le 7 avril 2012

Avec Aïssata SECK et Daniel GOLDBERG lors du dîner en l’honneur des tirailleurs sénégalais à Bondy le 7 avril 2012

Étiquettes: