Your message has been sent, you will be contacted soon
Site de Claude Bartolone

Call Me Now!

Fermer

L'austérité n'est pas une fatalité

Aujourd’hui en Europe, les peuples voisins de la France payent les errements de la finance. Les gouvernements de droite cassent les protections sociales et les solidarités au motif qu’elles coûteraient trop cher. Face à cette régression sociale, des centaines de milliers d’espagnols sont dans la rue aujourd’hui. Ils demandent que la réduction de la dette cesse de se faire au prix d’une précarisation massive et insupportable. Ils demandent de la justice dans l’effort.

En France, nous pouvons éviter cette pente. Nous pouvons refuser, le 22 avril et le 6 mai prochain, le nouveau cycle d’austérité que nous préparent Nicolas Sarkozy et la droite. Car l’austérité n’est pas une fatalité, François Hollande le montre depuis des mois par son engagement en faveur d’un redressement dans la justice. La justice fiscale, le renforcement du service public de l’éducation et l’amélioration du dialogue social porteront ce redressement qui se fera sur la durée du quinquennat, sans sacrifier certains citoyens ou territoires. Car ce n’est pas en faisant des jeunes les variables d’ajustement du marché du travail que la France sortira de la crise. C’est au contraire en leur donnant les moyens de l’autonomie, en leur donnant les clefs de l’avenir. C’est ce que propose François Hollande.

 

Étiquettes: