Your message has been sent, you will be contacted soon
Site de Claude Bartolone

Call Me Now!

Fermer

Qu'ont fait vos députés l'année dernière ?

A quelques semaines de la fin de la XIIIe législature, Le Parisien a fait le point sur l’activité des députés de la Seine-Saint-Denis à l’Assemblée nationale au cours de l’année 2011, à partir des données recueillies par le site Internet www.nosdeputes.fr. A lire !

Qu’ont fait vos députés l’année dernière ?

Ont-ils été assidus au Palais-Bourbon ? Quel a été leur niveau de participation en séance? Combien ont-ils rédigé de rapports ou de questions écrites ? Le site Internet www.nosdeputes.fr vous dit tout de l’activité de vos députés. Nous avons examiné à la loupe les résultats de ceux de Seine-Saint-Denis en 201 1. Revue de détail.

Les plus présents. Premier enseignement, encourageant : 6 de nos 13 députés figurent parmi les 150 les plus assidus en commission comme en séance. Dans le trio de tête se trouvent l’UMP Patrice Calméjane (38 semaines d’activité, 14e député sur 559) puis les socialistes Daniel Goldberg (34) et Claude Barlolone (33). Suivent ensuite Elisabeth Guigou (PS), Marie-George Buffet (PC) et Eric Raoult(UMP).

Les plus bavards. Côté prise de parole, le député-maire (NC) de Drancy l’emporte haut la main. Avec 1 010 interventions longues (3e position nationale), Jean-Christophe Lagarde est l’un des principaux orateurs de l’Assemblée. Il est talonné sans surprise par l’apparenté PC Jean-Pierre Brard (802 interventions) puis par Elisabeth Guigou (467). Nos députés posent aussi plus de questions orales au gouvernement que la moyenne, comme le PS Bruno Le Roux (8 questions, 15e position nationale).

Les plus travailleurs. Si l’on se réfère aux propositions de loi rédigées, Marie-George Buffet décroche la timbale (7) suivie par l’ex-PC Patrick Braouezec et Jean-Christophe Lagarde (5), Claude Bartolone (2), Jean-Pierre-Brard, Patrice Calméjane et Elisabeth Guigou (1). Autre indicateur : le nombre d’amendements signés ou cosignés. Et là, le champion national est Jean-Pierre Brard (913 amendements). D’autres PC ou ex-PC suivent en bonne place : Marie-George Buffet,Patrick Braouezec et François Asensi. Jean-Pierre Brard est aussi celui qui a écrit le plus de rapports (4) devant l’UMP Gérard Gaudron et Claude Bartolone (2). Enfin, les champions des questions écrites au gouvernement sont Daniel Golberg, Patrick Braouezec et Claude Bartolone.

Les moins assidus. Avec respectivement 21 et 23 semaines d’activités enregistrées l’an dernier, Michel Pajon (PS)et Patrick Braouezec figurent parmi les 150 députés français les moins assidus au Palais-Bourbon. Le député-maire de Noisy-le-Grand fait même partie des 20 députés les plus discrets dans l’hémicycle avec zéro intervention, quelle soit courte ou longue. Une liste où l’on retrouve aussi Jack Lang (PS)ou l’ex-secrétaire d’Etat au Grand Paris, Christian Blanc (Nouveau Centre).

JULIEN DUFFE

De nombreux critères pris en compte

Loin de vouloir faire porter des bonnets d’âne aux élus les moins assidus,le site Internet nosdeputes.fr se veut un outil d’évaluation pour les citoyens. Actualisée toutes les quatre heures,la synthèse de l’activité parlementaire se fonde sur les données publiées quotidiennement dans le « Journal officiel ».Cette liste comptabilise sur les douze derniers mois la présence en commission, les interventions longues ou courtes, les amendements signés ou adoptés, les rapports écrits,les propositions faites ou les questions posées des députés ayant au moins dix mois de mandat. La participation en réunion de groupes parlementaires n’est pas prise en compte. Pour la présence dans l’hémicycle, la méthode est plus complexe. Un député n’est comptabilisé que s’il a pris au moins une fois la parole. « Il est cependant rare que tous les députés présents parlent lors d’une séance », précise-t-on à Regards citoyens, association à l’origine de cette synthèse.

M.O.

Étiquettes: