Your message has been sent, you will be contacted soon
Site de Claude Bartolone

Call Me Now!

Fermer

Encore un effort pour en finir avec le sida

Alors que les grandes associations de lutte contre le sida nous disent que l’arrêt de l’épidémie est un objectif réaliste, je veux rappeler aussi avec elles combien la route est encore longue avant qu’elle cesse d’être une inquiétude et un fléau pour nos sociétés. C’est vrai, le nombre de nouvelles contaminations par le VIH est tombé de plus de 20 % depuis 1997, et il continue de diminuer dans la plupart des régions du monde. L’accès aux traitements s’améliore dans de nombreux pays très touchés, et on compte aujourd’hui plus de 6,6 millions de personnes sous traitement dans le monde. Ce sont là des raisons d’espérer, mais peut-être plus encore pour se mobiliser.

Le risque, en effet, est toujours là d’un relâchement dans la vigilance ou dans l’effort. Dans la vigilance : le recul du nombre de contaminations tend à stagner dans un pays comme la France, et certains porteurs du virus ne s’en aperçoivent que bien trop tard. Dans l’effort : ONUSIDA évalue les besoins à près de 24 milliards de dollars par an jusqu’en 2015, mais nous savons bien que les politiques de solidarité sont les premières à pâtir de la crise économique. C’est pourquoi même si après trente ans d’efforts et de sensibilisation, la lutte contre le sida s’est imposée dans tous les agendas politiques nationaux et internationaux, c’est maintenant qu’il nous faut garder le cap. En Seine-Saint-Denis, cet effort est un devoir que nous honorons avec les élus du Conseil général, au travers d’actions de sensibilisation et de prévention nombreuses menées avec les associations. Cette journée mondiale de mobilisation, le port répandu du ruban rouge, montrent que la lutte contre le sida est désormais identifiée des citoyens. Que cette journée soit le rappel des efforts qu’il nous reste à fournir pour en finir avec cette épidémie qui dévaste encore trop de vies.

Étiquettes: