Your message has been sent, you will be contacted soon
Site de Claude Bartolone

Call Me Now!

Fermer

A propos de Nacer Meddah

M. Raoult a tout récemment mis en cause Nacer Meddah, ancien préfet de la Seine-Saint-Denis, tout fraichement nommé secrétaire général de la campagne de Francois Hollande, le qualifiant même de « préfet socialisant »…

Décidément, M. Raoult se révèle meilleur humoriste qu’analyste. M. Meddah a été un grand préfet de la Seine-Saint-Denis. Grand préfet car il est parvenu à représenter l’Etat local à un moment où la politique du gouvernement causait déjà beaucoup de dégats économiques et sociaux dans un département fragile. Grand préfet parce qu’il a su entretenir de bonnes relations avec tous les élus, quelle que soit leur allégence politique, honorant la tradition de neutralité du corps préfectoral à l’égard des élus locaux.

Et il est peut-étre là le problème de M. Raoult. Comme toute cette droite sarkozyste, M. Raoult déteste l’idée qu’un haut fonctionnaire puisse être neutre et faire son travail au nom de l’intérêt général. Il hait l’idée qu’un préfet refuse d’être à la botte de l’UMP, fidèle au projet du président de la République sortant qui consiste à museler la presse, fracasser la démocratie locale et mettre les juges sous contrôle.

Eh bien il devra s’y habituer ! A la faveur de la victoire de la gauche en 2012, c’est une autre pratique des institutions républicaines que nous voulons consacrer. Une pratique où les contrepouvoirs sont respectés, où la justice n’est pas brimée, où l’indépendance des médias est assurée. Une pratique qui rompt avec les préfets kleenex remerciés au bout d’un an sans pouvoir installer de stabilité de l’Etat. Une pratique où les gouvernants gouvernent et où les fonctionnaires font fonctionner !

Étiquettes: