Your message has been sent, you will be contacted soon
Site de Claude Bartolone

Call Me Now!

Fermer

Danielle Mitterrand: une femme de coeur et une femme de gauche

C’est avec beaucoup d’émotion et de tristesse que je viens d’apprendre la disparition de Danielle Mitterrand. Pour beaucoup de ceux qui, comme moi, ont mis leurs pas dans ceux de François Mitterrand, elle fut notre camarade et notre amie, sur ce chemin du progrès où il nous a guidés si nombreux, et dont elle n’a jamais dévié.

Femme de coeur et femme de gauche, elle laissera le souvenir d’une première dame qui fut avant tout une citoyenne engagée, sincère, qui connaissait la valeur des luttes menées au nom d’idées fortes et généreuses. Résistante de la première heure, défenseure ardente des droits de l’Homme, elle avait choisi de militer, au sens le plus noble du terme, pour donner à ses idées une réalité sociale et politique. Danielle avait épousé celles de son mari, bien sûr, mais surtout choisi de les faire vivre elles-mêmes, incarnant la détermination autant que l’indépendance, lorsqu’elle créa l’association France-Libertés. Elle ne voulait pas seulement exister par-elle-même, défi déjà si grand à une époque encore si fortement marquée par les conservatismes : elle voulait transformer le monde pour le mettre en accord avec ses convictions. Jusqu’à son dernier souffle, elles n’ont jamais faibli, comme en témoigne son dernier combat en faveur de l’accès universel à l’eau.

Fidélité. Intégrité. Franc-parler. Tels sont les mots qui, pour moi, s’attachent au souvenir de Danielle Mitterrand, qui a su faire de l’élégance et de la discrétion une inestimable règle de vie. Cette vie si riche et si intense qu’elle sut, si tôt et si bien, faire entrer dans une modernité empreinte de tolérance. Attentive à la dignité, aux attentes, aux espoirs de chacun, ici et partout dans le monde, c’était une femme exigeante, dont l’immense pudeur dissimulait une vive sensibilité. Sa personnalité ardente, son tempérament énergique, la fermeté de ses jugements, manqueront à toutes celles et tous ceux qui ont accompagné ses combats pour porter, à ses côtés, un idéal de justice et de liberté. Et qui, en honorant sa mémoire, resteront convaincus que se donner aux autres est la plus belle façon d’être soi.

Étiquettes: