Your message has been sent, you will be contacted soon
Site de Claude Bartolone

Call Me Now!

Fermer

L’Observatoire des violences envers les femmes du Conseil général de la Seine-Saint-Denis fête ses 10 ans

Unique en France, cette structure a été créée par le Conseil général de la Seine-Saint-Denis après la première enquête nationale sur les violences faites aux femmes en 2000, qui a révélé l’ampleur de ce fléau longtemps ignoré. Depuis 10 ans, les études et les expériences menées par l’Observatoire montrent qu’il n’y a pas de fatalité : « mieux protéger, c’est possible ». Les dispositifs inventés et testés dans le département ont prouvé leur efficacité. Il est urgent de les mettre en œuvre en œuvre partout en France, pour que toutes les femmes puissent en bénéficier.

10 années de recherches et d’expérimentations, 10 outils innovants :

L’ordonnance de protection

Elaboration d’un protocole départemental de mise en œuvre de la protection en urgence des victimes, prévue par la loi de juillet 2010 sur les violences faites aux femmes. Depuis un an, 158 femmes en ont déjà bénéficié en Seine-Saint-Denis.

L’accompagnement protégé pour les enfants

Accompagnement des enfants par un adulte tiers, lors des droits de visite du père auteur de violences, pour éviter les contacts entre les parents et le risque de nouvelles violences.

« Un toit pour elle »

Un appartement réservé chaque année dans les 19 villes de Seine-Saint-Denis partenaires du Conseil général, pour reloger, de manière pérenne, les femmes contraintes de quitter leur domicile suite à des violences conjugales. Depuis janvier 2010, 35 femmes ont pu être relogées.

Le téléphone portable d’alerte

Téléphone portable remis par le procureur aux femmes en très grand danger pour leur permettre d’alerter et de faire intervenir immédiatement les forces de police en cas de menaces ou de violences. Depuis novembre 2009, 60 femmes en ont bénéficié.

Les consultations psycho-traumatologiques

6 consultations de psycho-traumatologie ouvertes dans le département, pour que les femmes victimes de violences dans le couple, et leurs enfants, puissent reprendre leur vie en main.

Les bons de taxis

Prise en charge du trajet des femmes entre le commissariat, où elles portent plainte, et l’Unité médico-judiciaire où elles doivent faire constater la gravité des violences et obtenir le certificat médical permettant d’engager une procédure judiciaire.

L’enquête sur les comportements sexistes et violents envers les jeunes filles en Seine-Saint-Denis

Meilleure prise en charge des jeunes filles ayant subi des violences dès l’enfance, grâce aux données de cette première enquête nationale consacrée aux plus jeunes, initiée par l’Observatoire.

Le protocole de lutte contre les mariages forcés

Accompagnement des femmes contraintes au mariage : aider à libérer la parole, faciliter les démarches juridiques, poursuivre les signalements.

« Jeunes contre le sexisme »

2000 collégien-ne-s et lycéen-ne-s de Seine-Saint-Denis sensibilisé-e-s à la lutte contre le sexisme et invité-e-s à faire eux-mêmes des propositions en faveur de l’égalité et du respect entre les sexes.

Le plan de formation pour l’ensemble des professionnel-le-s du département

6000 professionnel-le-s formé-e-s chaque année par l’Observatoire pour mieux accompagner les femmes victimes de violences.

Étiquettes: