Your message has been sent, you will be contacted soon
Site de Claude Bartolone

Call Me Now!

Fermer

Mesures fiscales: 4 années de perdues

Le Premier ministre vient d’annoncer une batterie de mesures destinées à réduire l’endettement de la France. Parmi ces mesures, le gouvernement entend raboter la défiscalisation des heures supplémentaires et mettre en place une contribution exceptionnelle sur les hauts revenus.

Cette annonce témoigne de la déconfiture dans laquelle s’achève ce quinquennat. Le gouvernement rompt pour partie avec le cœur de sa politique fiscale bienveillante depuis 4 ans à l’égard des plus fortunés. Il revient notamment sur le sésame électoral qui a ouvert les portes de l’Elysée à Sarkozy : « travailler plus pour gagner plus ».

On serait tenté de dire « faute avouée à moitié pardonnée ».

Sauf que je ne pardonne pas. Je ne pardonne pas la défiscalisation des heures supplémentaires qui, dans sa philosophie même, a abouti à asphyxier l’emploi.

Je ne pardonne pas non plus ces 40 milliards de niches fiscales créées par Sarkozy depuis 2007, qui ont été dépensés uniquement pour renvoyer l’ascenseur à sa clientèle électorale.

Je ne pardonne pas ces 4 années perdues, durant lesquelles ces moyens auraient dû être concentrés sur la lutte contre le chômage et l’investissement dans l’éducation et la recherche.

L’année prochaine, c’est de cela dont il sera question. Nous reviendrons sur toutes les niches fiscales qui n’ont pas d’impact positif sur l’emploi, le pouvoir d’achat, la recherche et l’environnement. Ces ressources nouvelles seront affectées au redressement économique et social de la France.

Étiquettes: