Your message has been sent, you will be contacted soon
Site de Claude Bartolone

Call Me Now!

Fermer

Pour des engagements fermes de PSA sur l'avenir du site d'Aulnay-sous-Bois

Les perspectives de plan social et de fermeture du site d’Aulnay-sous-Bois, confirmés par la révélation de nouveaux documents internes du groupe PSA, sont suffisamment précis et avancés pour être pris au sérieux et pour renforcer l’inquiétude légitime des salariés quant à leur avenir.

La fermeture du site à l’horizon 2014-2015, entrainant le licenciement de 3 600 salariés (hors intérimaires), serait une catastrophe économique, sociale et humaine dans un bassin d’emploi qui a déjà énormément souffert de la désindustrialisation qui affecte la France depuis de nombreuses années. Cette solution est inacceptable de la part d’un groupe qui a trouvé au plus fort de la crise un soutien considérable de la part de la puissance publique, c’est-à-dire de tous les Français, sous la forme d’un prêt de 3 milliards d’euros.

Les déclarations de la direction du groupe PSA lors du comité central d’entreprise extraordinaire qui s’est tenu cet après-midi ne sont pas à la hauteur des attentes des salariés et des élus du territoire, pas plus que les déclarations rassurantes du gouvernement qui refuse de s’engager clairement et fortement pour le maintien du site. Il est intolérable de laisser ainsi des familles entières dans l’incertitude quant à leur avenir.

Il faut désormais sortir des vagues promesses et obtenir de la direction de PSA un engagement ferme et écrit sur le maintien du niveau de production de la C3 sur le site d’Aulnay, de l’ordre de jusqu’au terme de l’exploitation du modèle et l’engagement qu’un nouveau modèle garant d’une stratégie industrielle ambitieuse pour le site sera bien produit à Aulnay après l’arrêt de la production de la C3.

Alors que le gouvernement semble se contenter de vagues promesses, je vais exiger du groupe PSA, en lien le maire d’Aulnay Gérard Ségura, de la transparence et des engagements clairs et précis.

Étiquettes: