Your message has been sent, you will be contacted soon
Site de Claude Bartolone

Call Me Now!

Fermer

Manifeste pour une autre politique de l’hébergement et du logement en IIe-de-France

Avec les associations de solidarité (Emmaüs, Fondation abbé Pierre, Médecins du Monde, Croix Rouge, France Terre d’Asile, FNARS…) et plusieurs élus d’Ile de France, Claude Bartolone, Bertrand Delanoë, Christian Favier et Jean-Paul Huchon ont lancé un manifeste pour une autre politique de l’hébergement et du logement en IIe-de-France.

Ils dénoncent:

> la fermeture brutale et immédiate de 5000 places d’hébergement en Ile-de-France et la remise à la rue des familles, alors qu’il manque près de 13 000 places d’hébergement en Ile-de-France; qui s’ajoute à la diminution des crédits en Ile de France en faveur du logement social.

Ils demandent:

> Le rétablissement des crédits dédiés aux 115, au Samu Social sur la base des dépenses constatées en 2010 ;

> La création de places d’hébergement et de logements accessibles aux familles sans abri selon une répartition équilibrée entre tous les départements franciliens, en sollicitant les collectivités qui ne respectent pas leurs obligations d’accueil (lois SRU et Molle) ;

> La création de places en CADA pour les demandeurs d’asile et de 2 nouvelles plateformes de domiciliation dans l’ouest parisien ;

> La mise en place d’une plateforme d’accueil et de protection des mineurs étrangers isolés en situation d’errance par le Ministère de la Justice et la création d’un Fonds d’intervention de l’Etat destiné aux départements les plus concernés.

Ils proposent :

> Une nouvelle gouvernance métropolitaine des 115 et du Samu Social sous l’autorité de l’Etat afin de répartir de manière équilibrée les demandes de domiciliation, mutualiser les capacités d’accueil, favoriser la scolarisation des enfants;

> la suspension des expulsions locatives pour les locataires de bonne foi;

> le développement de « Solibail » en région, ou « Louez solidaire »;

> la création d’une mission métropolitaine de résorption des campements de personnes roms, présidée par le Préfet de Région et associant les collectivités locales.

Télécharger le manifeste.

Étiquettes: