Your message has been sent, you will be contacted soon
Site de Claude Bartolone

Call Me Now!

Fermer

Quand la justice est menacée, c’est la démocratie qui est en péril

J’ai reçu aujourd’hui, en signe de solidarité et de soutien, les représentants des principaux syndicats de magistrats de la Seine-Saint-Denis : l’Union des Syndicats de Magistrats et le Syndicat de la Magistrature.

Les magistrats ont dénoncé les manques de moyens humains et matériels pour les services de justice : Tribunal d’instance, Tribunal de Grande Instance et l’ensemble des secteurs concernés. Cela nuit à la fois à l’instruction des affaires (moins d’expertises car moins de moyens financiers) et à la finalisation des actions judiciaires (jugements).

Pour la Seine-Saint-Denis, les 7 juges d’application des peines doivent suivre 1500 dossiers chacun. Le résultat, c’est une dégradation des services publics rendus aux justiciables et des délais extrêmement longs.

Par sa politique d’étranglement, le gouvernement menace le bon fonctionnement de la justice, véritable pilier de la démocratie.

Je demande une nouvelle fois au gouvernement de prendre les mesures nécessaires pour que le droit fondamental à une justice rendue dans un délai raisonnable soit garanti par des moyens suffisants.

Étiquettes: