Your message has been sent, you will be contacted soon
Site de Claude Bartolone

Call Me Now!

Fermer

Vers la fin du calvaire pour les usagers de la préfecture de la Seine-Saint-Denis ?

Logo Seine-saint-denis.frLe Préfet de Seine-Saint-Denis a annoncé hier une série de mesures destinée à rétablir enfin un accueil digne aux usagers des services préfectoraux.

Depuis plusieurs années, je dénonce sans relâche la dégradation des conditions d’accueil et des délais de traitement des dossiers des séquano-dionysiens souhaitant renouveler leur carte de séjour, immatriculer leur véhicule ou simplement se voir délivrer un passeport ou une carte nationale d’identité.

J’ai sur ces sujets interpellé à dix reprises les ministres de l’intérieur et de l’immigration. Devant l’inertie du Gouvernement, j’ai décidé au mois de février dernier de saisir la Haute Autorité de Lutte contre les Discriminations et pour l’Egalité (HALDE) afin de mettre un terme à une inégalité de traitement inacceptable entre les habitants de la Seine-Saint-Denis et ceux des départements voisins.

Ce prêche dans le désert n’a pas été si vain. Déjà en juin dernier, j’ai eu l’occasion de me féliciter de la réduction des délais de délivrance des titres d’identité. Grâce à l’augmentation des effectifs si souvent réclamée, cette amélioration semble durer puisqu’un séquano-dionysien patiente désormais environ une semaine pour obtenir un passeport et trois semaines pour une CNI (au lieu de trois mois et cinquante jours).

Concernant les conditions d’accueil au service des étrangers, contre lesquelles se mobilisent les associations de défense des droits de l’homme et des sans-papiers que je soutiens, le Préfet semble aujourd’hui disposer de moyens nouveaux permettant à ces usagers de connaître des jours meilleurs.

Renfort en personnels, création d’un pré-accueil, installation de sanitaires à l’extérieur et réorganisation des locaux à Bobigny mais également ouverture d’un accueil dédié aux étrangers à Saint-Denis, telles sont les mesures annoncées par le Préfet qui devraient porter leurs fruits dans les prochains mois.

Pour ma part, je veillerai à ce que l’Etat attribue effectivement l’ensemble des moyens permettant à ses annonces de devenir réalité pour les usagers comme pour les personnels de la Préfecture de la Seine-Saint-Denis.

Étiquettes: