Your message has been sent, you will be contacted soon
Site de Claude Bartolone

Call Me Now!

Fermer

Les départements de gauche mettent le Président de la République devant ses responsabilités

Aujourd’hui, 23 juin, l’ensemble des présidents des conseils généraux de gauche se sont rassemblés au Conseil général de Seine-Saint-Denis à mon invitation et à celle de Claudy Lebreton, président des Côtes d’Armor et président de l’Association des Départements de France.

Cette réunion exceptionnelle répond à une situation exceptionnelle : les départements sont confrontés à des difficultés budgétaires sans précédent liées à la crise, à la suppression de la taxe professionnelle et au refus du gouvernement de compenser intégralement le versement des allocations RSA (Revenu de Solidarité Active), APA (Allocation Personnalisée d’Autonomie) et PCH (Prestation de Compensation du Handicap).

Il est donc urgent que l’Etat réagisse et, pour cela, les départements de gauche ont souhaité afficher leur unité et leur détermination : si le gouvernement reste inactif, ils seront dans l’obligation de ne plus verser le RMI/RSA à partir de septembre prochain.

Voilà pourquoi ces 58 présidents des départements ont collectivement rédigé une lettre destinée au Président de la République faisant état de leurs difficultés et visant à obtenir audience auprès de celui-ci. Cette lettre a été déposée aujourd’hui, mercredi 23 juin après-midi, à l’Elysée.

Ce combat commun des départements, il poursuit un objectif essentiel : éviter que la sécurité sociale nationale héritée du Conseil National de la Résistance ne se transforme en une sécurité sociale départementale génératrice d’inégalités.

Téléchargez la lettre au Président de la République

Étiquettes: