Your message has been sent, you will be contacted soon
Site de Claude Bartolone

Call Me Now!

Fermer

Adoption de la Réforme territoriale: Jour de deuil pour la décentralisation et la démocratie

L’UMP a voté, ce jour, en première lecture, la réforme territoriale.

Ce texte qui modifie en profondeur l’architecture de la démocratie locale sonne le glas de la décentralisation.

Cette réforme, c’est le dernier acte d’une mise à mort sommaire et injustifiée des collectivités locales et de la décentralisation : après la suppression de la taxe professionnelle, après le refus de l’Etat de compenser ses transferts de charges, après la décision du Premier Ministre de geler les dotations aux collectivités, le Président de la République décrète avec ce texte la recentralisation brutale du pouvoir en France.

Pour que les acquis de ces trente années de décentralisation ne soient pas réduits en miettes par le gouvernement, j’ai décidé de porter haut la voix de la révolte en faisant voter un budget qui met l’Etat face à ses responsabilités.

Ce combat que j’ai mené est aujourd’hui relayé par de nombreux élus locaux, de droite comme de gauche, qui perçoivent, comme moi, les menaces pesant sur la décentralisation.

En période de crise, il est plus que jamais nécessaire de pouvoir compter sur la solidarité nationale, l’investissement public, la culture, le développement économique, la vie associative… ces pans entiers du service public que les collectivités mettent en œuvre au quotidien.

La mobilisation contre la réforme territoriale et contre le sabotage de la démocratie locale doit continuer aujourd’hui et doit être pour moi, demain, un des enjeux majeurs de l’élection présidentielle de 2012.

Étiquettes: