Your message has been sent, you will be contacted soon
Site de Claude Bartolone

Call Me Now!

Fermer

Le gouvernement responsable de la déscolarisation de nombreux enfants en Seine-Saint-Denis

Dans une lettre envoyée hier au Ministre de l’Education, je dénonce le manque de professeurs remplaçants au sein de nos écoles et réclame un renforcement immédiat des moyens humains afin que ceux-ci soient à la hauteur des enjeux de notre département.

Depuis la rentrée scolaire 2009, les suppressions de postes sans précédent dans les effectifs de l’éducation nationale ont violemment déstabilisé l’école républicaine : 11 000 en 2008, 13000 en 2009 et 16000 en 2010. L’académie n’est désormais plus en capacité d’assurer le remplacement des professeurs absents et chaque jour, ce sont des centaines d’enfants de notre département qui ne peuvent aller à l’école.

C’est inacceptable !

En Seine-Saint-Denis, la persistance de cette situation met en péril l’école publique car elle contribue à accélérer les pratiques d’évitement scolaire et la scolarisation dans les écoles privées.

Suite à la mobilisation des parents d’élèves le 20 janvier dernier, Luc CHATEL a évoqué plusieurs pistes dont celle consistant à élargir le « vivier de recrutement » en « partenariat avec Pôle emploi ».

Cette proposition démontre un mépris certain pour le métier de professeur et le besoin des élèves. L’urgence, aujourd’hui, c’est que chaque enfant accède à un enseignement de qualité, continu, dispensé par des personnes diplômées et compétentes.

C’est pourquoi, je soutiens la manifestation qui aura lieu demain samedi à Paris contre la politique éducative du gouvernement et pour le rétablissement des moyens humains permettant à l’école d’être de nouveau en capacité de remplir sa promesse de promotion sociale.

Étiquettes: