Your message has been sent, you will be contacted soon
Site de Claude Bartolone

Call Me Now!

Fermer

Baisse de la délinquance… qui peut encore y croire ?

Une fois de plus, le Gouvernement s’est aujourd’hui lancé dans son habituel numéro de contorsionniste concernant le bilan de la délinquance en France : en triturant les chiffres de tous côtés, il s’est donné le droit d’affirmer par la bouche du porte-parole de l’UMP Frédéric Lefebvre que « Le quatrième trimestre 2009 (était) bon sur tous les plans ».

Les chiffres réels, eux, illustrent l’échec total et sans appel du gouvernement sur le front de la délinquance.

Quand on constate que, selon le très officiel Observatoire National de la Délinquance, les violences aux personnes ont encore augmenté de 2,8% en 2009, que les cambriolages ont bondi de 8,1% ou encore que ce sont essentiellement sur des objets techniques protégés par des dispositifs de verrouillage (téléphones, voitures…) que le gouvernement se gargarise d’une baisse des effractions, on ne peut que déplorer le triomphalisme de celui-ci.

Rien qu’en Seine-Saint-Denis, ce sont 14 agences postales ou bancaires qui ont été la cible de malfrats dans les 3 derniers mois ! Et face à cette flambée de dégradations, le gouvernement n’a pas répondu à un seul de mes courriers…

Alors je le prends au mot lorsqu’il invite les collectivités territoriales et l’Etat à travailler « main dans la main » pour faire face à l’insécurité : ce sont 400 policiers que le Conseil général de Seine-Saint-Denis réclame depuis longtemps à l’Etat. Quand disposerons-nous enfin de suffisamment d’effectifs pour garantir une sécurité quotidienne aux habitants du département ?

Étiquettes: