Your message has been sent, you will be contacted soon
Site de Claude Bartolone

Call Me Now!

Fermer

Grand Paris de la sécurité

Depuis hier matin, 30 200 fonctionnaires de police de Paris et de la petite couronne sont placés sous l’autorité administrative et la responsabilité unique du Préfet de Police de Paris pour veiller à la sécurité de 6,4 millions de franciliens. Cette réforme est basée sur un constat simple : « la délinquance ne connaît pas de frontières ».

C’est sans a priori, mais avec une grande vigilance que j’accueille cette modification de l’organisation des forces de sécurité de la petite couronne et donc de la Seine-Saint-Denis. Je ne voudrais pas en effet, que cette réorganisation serve de cache misère à la réalité de la délinquance et au manque crucial d’effectifs dans nos commissariats. Les statistiques de l’Observatoire National de la délinquance notamment mettent en lumière une augmentation sans précédent des crimes et délits perpétrés dans notre département. Malheureusement, les habitants de la Seine-Saint-Denis connaissent cette réalité depuis trop longtemps. Il faut porter l’effort sur la lutte contre une délinquance du quotidien, avec l’ambition de l’éradiquer.

Cette réforme du Grand Paris de la police ne doit pas simplement permettre, lorsque des incidents le nécessitent, l’arrivée rapide de forces de maintien de l’ordre dans nos quartiers, qui arrivées au coucher du soleil, repartiraient dès l’aurore venu. Au-delà, elle doit être l’occasion de disposer de moyens humains renforcés, fidélisés, connus et reconnus pour assurer au quotidien des missions de police de proximité et de police d’investigation.

Ces moyens, le Président de la République s’était engagé à en doter notre département le 27 mai dernier… Pour l’instant cela reste une promesse de plus !…

Étiquettes: