Your message has been sent, you will be contacted soon
Site de Claude Bartolone

Call Me Now!

Fermer

Appel au calme

Hier soir, à l’occasion d’une course poursuite avec les forces de l’ordre, un jeune Bagnoletais de 18 ans s’est tué en moto. Claude Bartolone présente ses condoléances à la famille du jeune-homme et lui exprime sa plus vive émotion. A la suite de ce drame, des heurts ont opposé des jeunes gens de la cité voisine aux forces de l’ordre. Des véhicules ont été incendiés et des actes de vandalisme ont été perpétrés.

Claude Bartolone appelle chacun au calme : « Il faut se garder de tout jugement hâtif. La Justice de la République devra, dans la sérénité et dans l’équité, déterminer les circonstances exactes de la mort du jeune-homme. »

« Tout doit être fait pour éviter que ce drame ne débouche sur des violences dans les quartiers populaires dont les habitants, qui aspirent à la tranquillité, seraient les seules victimes. Face à un tel événement, il ne doit y avoir de place que pour la solidarité et la recherche de la vérité », poursuit Claude Bartolone.

« Le ministre de l’Intérieur a annoncé la tenue, au 31 août, d’une réunion vouée à renouer le dialogue entre la police et les jeunes. Je souhaite que cette initiative ne soit pas un nouveau « coup de com’ » du gouvernement. La détérioration des relations entre l’institution policière et la jeunesse de nos quartiers populaires est une inquiétude partagée tant par les jeunes que par les policiers qui, le plus souvent, ont le même âge. Ce problème nécessite une réponse sérieuse et profonde afin de rétablir un lien républicain entre la police et les citoyens », conclut Claude Bartolone.

Étiquettes: