Your message has been sent, you will be contacted soon
Site de Claude Bartolone

Call Me Now!

Fermer

Délinquants Solidaires : moi aussi !

Je veux apporter mon soutien total aux bénévoles et aux personnes qui viennent en aide aux sans papiers dans une période où cette solidarité est devenue un délit. J’avais déjà réagi lorsque le responsable de la communauté d’Emmaüs de Marseille avait été interpellé par la police parce que des sans papiers y étaient hébergés. Depuis, ces pratiques indignes d’une démocratie se multiplient : une bénévole des restos du cœur de 59 ans a été elle aussi interpellée pour avoir organiser des dons de nourriture et d’habits pour les migrants qui errent autour de Calais dans l’espoir de passer en Angleterre…

J’apporte donc mon soutien au principe de la proposition de loi rédigée par le collectif associatif qui sera prochainement portée devant le Parlement. Elle vise à ancrer le principe de l’accueil inconditionnel dans les structures associatives susceptibles d’accueillir et d’accompagner des migrants, à dépénaliser les « aidants » et à interdire les interpellations de personnes en situation irrégulière dans les lieux d’accompagnement et d’accès aux droits.

Cette démarche matérialiserait les propos du Président de la République alors Ministre de l’Intérieur qui en 2003 n’hésitait pas à proclamer : « Pour ma part, je n’ai nullement l’intention de poursuivre celui de nos compatriotes qui tend la main à la personne en situation de détresse, quelle que soit sa situation au regard de la législation sur le séjour. »

Je souhaite donc que Nicolas Sarkozy passe des paroles aux actes.

Étiquettes: