Your message has been sent, you will be contacted soon
Site de Claude Bartolone

Call Me Now!

Fermer

Les CAF en Seine-Saint-Denis

ssd.jpgDepuis la mi-mars, l’afflux de dossiers à la Caisse d’Allocations Familiales de Seine-Saint-Denis a conduit la direction de ce service public à fermer ses points d’accueils, pour résorber un retard de plus de 15 jours dans le traitement des dossiers. J’ai donc interpellé le Premier Ministre, afin d’obtenir des garanties pour la création de postes supplémentaires pour le bon fonctionnement d’un service indispensable aux séquano-dionysiens.

Le gouvernement vient d’effectuer un 1er geste en direction des usagers et des personnels des CAF, avec la création de 250 postes pour toute la France. Ces postes s’ajoutent aux 1007 créations déjà autorisées début 2009, alors que la CNAF en réclamait le double.

Je me félicite du 1er pas effectué par le gouvernement, la mise en place du RSA me conduis néanmoins à la plus grande vigilance pour les mois à venir. Au vu des besoins sociaux du département, au vu de la crise qui fragilise chaque jour davantage nos concitoyens les plus modestes, je souhaite que la Seine-Saint-Denis soit dotée à la hauteur de ses besoins. Sur les 250 postes nouvellement annoncés, la situation de notre département nécessite au moins 35 postes supplémentaires.

Je souhaite donc vivement que notre département, 3ème en France par le nombre d’allocataires, soit traité à la hauteur de l’urgence sociale qu’il connaît.

Dans un département dont 56% de la population bénéficie de prestations sociales versées par la CAF (contre une moyenne nationale de 44%), les besoins en termes de personnels sont évidemment très importants. La mise en œuvre du Revenu de Solidarité Active (RSA) au 1er juin viendra par ailleurs renforcer le besoin d’information des allocataires actuels et à venir, face à ce nouveau système d’aide sociale. La confusion des usagers pourrait être d’autant plus grande que parmi les 142 000 bénéficiaires de la « prime RSA » payable dès le 5 avril, tous ne pourront prétendre au RSA à proprement dire.

Étiquettes: