Your message has been sent, you will be contacted soon
Site de Claude Bartolone

Call Me Now!

Fermer

La honte Total !

Le groupe Total vient d’annoncer la suppression de 555 emplois en France d’ici à 2013. Outre un calendrier qui laisse pantois jusqu’aux experts économiques, cette décision me semble être une erreur majeure.

L’argumentation selon laquelle aucun licenciement sec n’a lieu est tout aussi scandaleuse. Toute destruction d’emploi crée une augmentation mécanique du chômage, compréhensible économiquement pour une entreprise en perdition mais inacceptable pour un groupe ayant réalisé le plus fort bénéfice après impôts de l’histoire en 2008 : près de 14 milliards d’euros!

Alors que les Français ont déjà tant souffert de l’augmentation du prix du pétrole, qu’ils subissent de plein fouet les conséquences de l’effondrement de l’économie mondiale, ils devront en plus certainement supporter une partie du coût financier des mesures de départs anticipés.

Une fois de plus, la question de la responsabilité sociale des entreprises est posée. Le Gouvernement a raison de dénoncer de tels agissements. On peut espérer qu’il prenne avec le même zèle les mesures nécessaires à l’encontre des entreprises qui licencient alors qu’elles réalisent des profits et versent dans le même temps des sommes souvent indécentes à leurs dirigeants et actionnaires.

Je demande aux actionnaires publics, majoritaires au conseil d’administration du groupe Total, de prendre toutes les dispositions pour ne pas approuver dans la période actuelle les réductions d’effectifs annoncées et à venir.

Étiquettes: