Your message has been sent, you will be contacted soon
Site de Claude Bartolone

Call Me Now!

Fermer

Perquisition à la communauté Emmaüs de Marseille Point Rouge

Désormais la police utilise les mêmes méthodes pour les associations que pour les réseaux criminels. J’ai été choqué d’apprendre que suite à l‘arrestation d’un sans papier par ailleurs compagnon d’Emmaüs, la police avait procédé à la convocation puis à la mise en garde à vue du responsable de la communauté en question.

Les communautés Emmaüs obéissent à une règle simple : l’accueil inconditionnel. La chasse aux sans papiers entamée depuis 2002 par Nicolas Sarkozy désormais président de la patrie des droits de l’homme fait que de plus en plus de ces personnes se réfugient dans les communautés Emmaüs.

Je suis choqué parce que désormais on emploie contre les associations de solidarité des méthodes inacceptables. Convoquer un responsable de communauté pour lui demander de fournir la liste des compagnons qui ont des « noms à consonance étrangère » ! Quel compagnon cèderait à ce type d’injonction ?

Tout aussi inquiétant, cet interrogatoire que le responsable a dû subir. La police l’a interrogé sur le fonctionnement des communautés : comment fonctionnent elles ? Avec quels moyens financiers ? Sont elles subventionnées ? Parlons nous ici d’un réseau criminel ou bien de l’association créée par l’Abbé Pierre ?

Étiquettes: