Your message has been sent, you will be contacted soon
Site de Claude Bartolone

Call Me Now!

Fermer

La Cour des comptes et les emprunts toxiques

Le 20 octobre dernier, je  sensibilisais les Conseillers généraux de Seine-Saint-Denis et alertais l’Etat sur les risques considérables que font peser les emprunts toxiques sur les finances du département.

Aujourd’hui, je me félicite que la Cour des Comptes – dont nul ne peut contester l’expertise et l’indépendance politique – me donne raison en attirant l’attention du gouvernement sur les dégâts causés par les prêts structurés.

En effet, dans son rapport annuel consacré aux finances publiques, la Cour des Comptes consacre tout un chapitre à ces produits bancaires séduisants par leur taux extrêmement faibles les premières années.

Par la voix de Philippe Séguin, l’instance suggère qu’une loi interdise aux collectivités de recourir à ces produits financiers complexes et dangereux.

La Cour souligne qu’il est impossible de savoir ce que risque précisément une collectivité en contractant un tel produit, dans la mesure où son taux évolue selon des formules mathématiques complexes.

Je souscris à la proposition de la Cour des Comptes visant à élaborer une loi interdisant le recours aux prêts structurés.

Étiquettes: