Your message has been sent, you will be contacted soon
Site de Claude Bartolone

Call Me Now!

Fermer

Je soutiens les salariés d'ALFA-SERVICES du Bourget

A l’occasion d’une rencontre organisée à l’Assemblée nationale le 21 janvier par mon collègue Daniel GOLDBERG, député de la Seine-Saint-Denis, entre les salariés de la société ALFA-SERVICES du Bourget, la CGT 93 et les députés du département, j’ai adressé le mot de soutien à ces salariés :

« Chers amis,

Je n’ai malheureusement pas pu me joindre à vous cet après midi, étant retenu par mes obligations d’élu. Depuis le mois de juin vous êtes en grève afin d’obtenir légitimement votre régularisation. En dépit des négociations conduites sous l’autorité des services de la Préfecture et de la Direction Départementale du Travail et de l’Emploi et d’un accord signé, votre employeur bloque obstinément votre situation en refusant de payer les taxes ANAEM permettant votre embauche. Sa mauvaise foi est évidente.

A l’arrivée de l’hiver, vous avez décidé d’occuper les locaux d’ALFA-SERVICES. Une demande d’expulsion a été déposée en référé par Mr Bastos qui a obtenu gain de cause le 7 janvier dernier. Vous menez désormais votre combat dans des conditions de matérielles inacceptables.

Sensibilisé à votre combat par Daniel GOLDBERG, votre député, et par vos représentants syndicaux , j’ai écrit hier au Ministre, M. Eric Besson, et au préfet de Seine-Saint-Denis, Mr Meddah, afin qu’un terme soit mis à ce conflit qui n’a que trop duré.

J’ai sollicité de leur part une autorisation provisoire de séjour qui dans un premier temps, vous permettra, je l’espère, de vous mettre en quête d’un emploi auprès d’autres entreprises. »

Lors de cette rencontre étaient présents ou représentés Daniel GOLDBERG, Bruno LE ROUX, Élisabeth GUIGOU et moi-même (députés PS), Marie-George BUFFET (députée PCF) et Jean-Christophe LAGARDE (député Nouveau Centre). Nous avons tous indiqué les démarches que nous continuerons d’entreprendre auprès du Préfet de Seine-Saint-Denis et du Ministre de l’Immigration, notamment pour que des autorisations provisoires de séjour soient délivrées.

Toutes les organisations syndicales de Seine-Saint-Denis (CGT, CFDT, CFTC, FO, CGC, FSU et UNSA) se sont par ailleurs adressées ensemble au Préfet du département pour lui demander de les recevoir afin d’évoquer ce dossier.

Étiquettes: