Your message has been sent, you will be contacted soon
Site de Claude Bartolone

Call Me Now!

Fermer

Travail le dimanche : Yes week-end !

LOGOCOUL.jpgLa proposition de loi UMP sur l’extension du travail dominical devrait être prochainement examinée à l’Assemblée nationale. Son examen vient encore d’être repoussé. Nous ne savons plus trop quand, d’ailleurs…

Force est de constater que le Gouvernement s’acharne une nouvelle fois à faire passer en force un texte sans la moindre concertation avec les organisations représentatives des salariés. Faut-il rappeler que l’interdiction de travailler le dimanche est déjà assortie de nombreuses exceptions, qui répondent largement aux besoins des entreprises, notamment dans l’industrie et le commerce ?

Autoriser l’ouverture inconditionnelle des magasins et usines le dimanche serait lourd de menaces pour les salariés. Contrairement à ce que prétend le Gouvernement, le libre consentement à une telle organisation du travail serait en pratique impossible à vérifier, en particulier en période de difficultés économiques, les possibles chantages à l’emploi anéantissant en réalité toute liberté de choix. Cette évolution aurait inéluctablement pour conséquence de contraindre des milliers de salariés à travailler le dimanche.

Autoriser l’ouverture des magasins le dimanche constituerait ensuite une rupture d’égalité injustifiable entre entreprises, notamment dans le commerce : en effet, seules les grandes enseignes auraient en réalité les moyens financiers et humains de faire travailler ainsi leurs salariés, ce qui créerait une situation de concurrence déloyale très défavorable aux petits commerçants et aux artisans. De l’avis de nombreux experts, ce sont des dizaines de milliers d’emplois qui seraient ainsi menacés dans le petit commerce.

Je suis enfin attaché au principe d’une journée de repos hebdomadaire commune à un maximum de salariés de ce pays. Il en va de la conciliation de la vie professionnelle avec la vie personnelle, familiale, culturelle, militante, et de l’harmonie de l’ensemble de la société.

Laisser entendre, comme le fait la majorité, que l’extension du travail le dimanche peut être une réponse aux problèmes des Français en matière d’emploi et de pouvoir d’achat, est une escroquerie comparable à celle que constitue le discours des 18 derniers mois sur les heures supplémentaires. Incapable de relancer le pouvoir d’achat, le Gouvernement tire à nouveau prétexte des difficultés lourdes que connaissent les Français pour justifier des régressions sociales majeures.

C’est pour toutes ces raisons que je m’opposerai avec force à la généralisation du travail dominical, avec l’ensemble de mes collègues députés du groupe socialiste, radical, citoyen et divers gauche.

Étiquettes: