Your message has been sent, you will be contacted soon
Site de Claude Bartolone

Call Me Now!

Fermer

Bartolone “regrette” le ton employé par Royal sur les “éléphants” dans son livre

logoap.gifClaude Bartolone a « regretté » lundi la façon dont Ségolène Royal parle de Laurent Fabius et d’autres « éléphants » du Parti socialiste dans son livre « Ma plus belle histoire, c’est vous », à paraître mardi (Ed. Grasset), même s’il lui semble « normal » que l’ex-candidate à la présidentielle ait eu envie d’évoquer son expérience.

« Je suis pas du tout gêné par (…) le fait qu’elle ait écrit un bouquin. On ne peut pas avoir vécu l’expérience qu’elle a vécue sans avoir à un moment donné envie de l’écrire », a déclaré sur Europe-1 le député PS de Seine-saint-Denis, qui était porte-parole pendant la campagne.

Interrogé sur les propos concernant notamment Laurent Fabius, dont M. Bartolone est un proche, l’élu a dit « le regrette(r), parce que la phrase qu’avait employée Laurent Fabius (…) chez lui pour donner la feuille de route à tous ses amis, c’était: ‘une pour tous et tous pour une' ». « Regardez aussi la manière dédaigneuse qui a été celle de Ségolène Royal vis-à-vis (…) d’autres », a-t-il ajouté, évoquant notamment Dominique Strauss-Kahn.

Concernant le récit du rendez-vous raté que Mme Royal dit avoir eu entre les deux tours avec François Bayrou pour lui proposer d’être son Premier ministre, Claude Bartolone a estimé « qu’on ne peut pas gagner une élection et avoir un comportement qui relève de l’ambiguïté ».

« J’imagine ce que peut être la réaction des militants socialistes qui, 48 heures avant cet appel, distribuaient encore des tracts dont le titre est encore dans ma mémoire, ça s’appelait: ‘François Bayrou, l’autre visage de la droite' », a-t-il déploré, estimant que c’est « donner l’impression que l’on s’assoit sur les positions prises par les uns et par les autres, pour avoir l’ivresse quel que soit le flacon ». AP