Your message has been sent, you will be contacted soon
Site de Claude Bartolone

Call Me Now!

Fermer

La Dépêche du Midi : “Les socialistes sont engagés dans cette bataille pour le changement”

gros_logo1.gifClaude Bartolone, ministre délégué à la Ville, auprès de la ministre de l’Emploi et de la Solidarité, sous le gouvernement Jospin, sera, jeudi, à 20 h 30, à la salle des mariages de la mairie de Lannemezan. Dans le cadre de la campagne pour les élections présidentielles, le député socialiste de Seine-Saint-Denis, membre de l’équipe de Ségolène Royal, viendra s’entretenir avec les habitants du Plateau.

Quel est le but de votre venue à Lannemezan ?

«Je viens transmettre le message de Ségolène Royal et expliquer les éléments importants du pacte présidentiel qu’elle propose aux Français. Nous sommes désormais entrés dans la partie officielle de la campagne, on connaît les candidats. Or, les Français sont très attentifs à cette campagne, ils lisent beaucoup, écoutent la radio, regardent la télévision. Une grande partie d’entre eux n’a pas encore fait son choix. Au total, je fais 25 réunions publiques dans toute la France pour expliquer que les choses seront différentes en France dès le lendemain des élections, si la candidate du changement est élue».

La maternité de Lannemezan est en danger. Que propose Ségolène Royal en matière de santé ?

«Elle défend trois points : l’emploi, l’aménagement du territoire et la qualité des soins. Elle prône un vrai échange entre l’État et les collectivités locales».

Alcan va fermer, que dit-elle sur la désindustrialisation ?

«C’est un vrai défi à relever. Il y a des mesures de court terme à prendre et notamment aider les entreprises qui jouent la carte de l’innovation, de l’emploi et de la recherche».

Vous êtes un proche de Laurent Fabius. La fédération départementale est elle-même fabiusienne, comment gérez-vous cette campagne ?

«J’ai l’impression qu’on montre un vrai rassemblement. Aujourd’hui, les socialistes sont engagés dans cette bataille pour le changement. Nous avons su rassembler les sensibilités différentes du parti comme à chaque fois qu’il le faut».

Venez-vous avec un message pour vos troupes socialistes départementales ?

«Non, nous avons des élus et notamment des parlementaires remarquables dans les Hautes-Pyrénées. Le travail de campagne est bien entamé. Je viens surtout rencontrer la population et attirer son attention sur le pacte proposé par Ségolène Royal».

Propos recueillis par Claire Lagadic