Your message has been sent, you will be contacted soon
Site de Claude Bartolone

Call Me Now!

Fermer

Le Parisien : “L’UDF est une supercherie” (11/03/2004)

logo_lp.gifFrançois Bayrou a-t-il encore le vent en poupe ?
Claude Bartolone.
Non. Les électeurs commencent à se rendre compte que l’UDF rime beaucoup avec l’Union Des Faux-culs. Ils se rendent comptent que ses responsables sont capables de voter à l’Assemblée la réduction des crédits de l’Education, la suppression de l’allocation pour 180 000 chômeurs ou la diminution de l’impôt sur la fortune, tout en essayant de faire croire qu’ils sont une alternative à ce gouvernement.

En Ile-de-France, Santini affirme faire trembler les deux « sumos » PS et UMP…
Je ne crois pas que les électeurs se laisseront prendre à son manège. Ceux de droite vont naturellement voter UMP. Quant aux autres, ils voient bien la supercherie de l’UDF qui a voté contre le contrat entre Paris et la région pour construire des logements, le tramway, couvrir le périphérique et développer l’artisanat. L’UDF a aussi voté contre le plan pour l’emploi et contre le conseil régional des jeunes. Santini est dans la mystification. Son projet se résume à une seule chose : ramener la dépouille de Huchon à Raffarin et à Chirac pour l’échanger contre des postes de ministres UDF.

Le PS lance une campagne pour appeler à voter et à voter utile…
Rien ne sera joué avant le second tour. Mais depuis le retour des vacances de février, nous ressentons chez les gens un intérêt plus grand pour les régionales. C’est le moment de leur dire : regardez ce que Chirac a fait de votre vote du second tour de la présidentielle et imaginez ce qu’il ferait de votre silence ou de votre soutien au lendemain du 28 mars.

Propos recueillis par Philippe Martinat